Sylvain Reymondon - graphisme

Autoroute

Quand je conduis sur l’autoroute, j’ai l’impression de disparaître. Autant de variations de vitesses, entre paysages et files de véhicules; c’est comme si tout devenait abstrait.
Ces deux vidéos donnent à lire un trajet sur voie rapide, où le rythme s’accélère puis ralentit, s’arrête et recommence; où les signes se superposent et se déroulent comme une partition de musique.
2016

Édition

Suite au travail précédent de vidéoprojection, en découle une édition. Je l’ai pensé comme un générique de fin où l’on retrouve tous les mots, comme les acteurs du film. S’ajoutent à cela des photographies que j’ai faites de l’installation.